Trail la Roche en Ardennes et Trail de Namur

                                           

                                                                Trail de Namur

Lundi 9 juin

Je suis au départ pour le trail de Namur (30km et 900 m de dénivellé) malgré les douleurs aux jambes. A 9h, il fait très chaud déjà. Sur la ligne je suis en compagnie de Fabian R.. J'ai du mal à démarrer sur une descente en bitume. On passe après sur des sentiers boueux à cause des orages de la nuit. Une demi heure plus tard les jambes vont mieux. Je suis entouré par des gars de la région de Tournai, Nathalie (que j'ai rencontré au Trail du Bocq)...... Je surveille mes pulsations qui sont beaucoup plus bas qu'au Trail de samedi (155-165 puls). A la fin, je longe la Meuse puis c'est la montée vers le haut de la Citadelle. Je termine les 250 derniers mètres (plat) au sprint avec Nathalie. Heureux d'avoir pu terminé le parcours alors j'avais du mal à descendre les escaliers où j'étais logé (Guérin).

29.3km en 3h58' à la 230 ème place

Na

Dimanche 8 juin

Le matin, je fait un petit footing de 4 km pour aller chercher des croissants et des petits pains au chocolat. Puis ce fut la visite des Grottes de Han sur Lesse puis une promenade dans la réserve animalier. Rencontre de pas mal d'espèces dont des buses, hiboux, ....

                                                          Trail de la Roche en Ardenne

Samedi 7 juin

La Roche en Ardenne, trail de 37.5 km avec 1600 m de dénivellé.

Le départ est donné à 11 h sous la canicule.

J'ai stappé mon mollet. Un délégué de mon usine est également au départ. On est en compagnie avec les coureurs du 10 et 21 km. On travers toute la ville puis c'est la séparation des parcours. Nous on continue à monter pour ensuite entamer des mono traces. Je souffre des cuisses mais pas du mollet et du tendon.

On enchaine des montées infernales, les puls sont au max (182) alors que je marche. Au 17 ème km dans la montée je rejoint et dépasse mon délégué. Il y a des passages dans des ruisseaux. Egalement un passage à gué, où on s'asperge d'eau.

Les 2 derniers kilomètres sont un calvaire, je doit même gérer une crampe dans la dernière descente vers la ville.

Au matin, je ne pensais pas que j'allait pouvoir terminer le trail.

5h45' en 97 ème position. Les secours étaient débordé par le nombre de défaillances.

Ro1 Roc

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 19/02/2015