Trail du Bocq

Le Trail des Sauvages (35km) samedi 26 mars à Evrehaille, que j'avais déjà couru en 2013 et 2014, remanié.

Cette année, ce fut Geoffrey, qui m'accompagne.

A notre arrivée, la température est très fraiche mais en cours de journée, le soleil est apparu .

On récupère notre dossard avec 1 ticket pour un hamburger, 1 lampe et un bracelet fluo. 

393 participants.

12512671 1079917372047346 2559083966631654790 n Tds1

Les organisateurs ont demandé 1 minutes de silence en hommage des victimes aux attentats de Bruxelles avant le départ.

A 10 h, nous voilà laché. Geoffrey me suit et après 1 kilomètre, je me cale derrière Kathy. On arrive sur la première montée suivit par des parties techniques. A chaque fois je décroche un peu. A un certain moment, je choisi de prendre mon propre rythme. Geoffrey se replace dans la foulée de Kathy. Je me retrouve vite à plus de 100 mètres.

On arrive à la carrière d'Yvoir que nous traversons durant plusieurs kilomètres. Première longue descente, dans la carrière, me permet de revenir sur Geoffrey. Mais je décroche très vite. Dans une belle descente après les carrières, je recolle à Geoffrey et Kathy.

Tds4Tds5Tds6a

 

Vers le 11 ème kilomètre, montée de marches, un passage à travers les rochers de Padou à l'aide de cordes.

Je me tord le genou sur ce passage. Geoffrey me passe dans le haut de la montée.

Dans la descente, Geoffrey prend de l'avance. Il hésite, entre attendre Kathy ou à continué seul. Il repart seul.

Tds10Tds11Tds12Img 4530 5 600x800Img 4533 8 600x800

 

Au 15 ème kilomètre, le ravito, où je rempli une gourde avale 2 morceaux de banane. La douleur au genou a disparue. Je repart avec confiance. Kathy est juste derrière. Durant 15 kilomètres, on se passe et redouble selon que l'on se trouve sur des portions techniques ou roulantes.

Une longue cote, à gros pourcentage, qui brule bien les jambes. Une descente en lacets pour atteindre en bas un tunnel. Je me rappelle qu'en 2013 et 14, on la montait celle-là. Moi, je l'appellait "l'Alpe d'Huez". 

Ensuite, on court sur un terrain plus plat, parfois le long du ruisseau (le Bocq).

Tds18Tds15Tds17

 

On se paye un passage, que l'on nomme " l' hectomètre verticale". Pourcentage pouvant atteindre 65°. Je monte à 4 pattes. Impossible de me mettre debout.

Une descente que l'on effectue à l'aide de cordes.

Au ravito du 30ème km comme celui du 20ème, je prend que 2 morceaux de banane.

Une montée puis redescendre pour rejoindre le parcours du 17 km (Trail de la Vallée). Je me retrouve avec pas mal de monde, que je dépasse. Dans la dernière côte, au 32 ème km, un gros coup de mou. Maintenant c'est le contraire, on me dépasse. Arrivée en haut, sur un sentier plus large, je retrouve des forces et du moral. Je m'arrache jusqu'à l'arrivée. Chrono: 4h09'54.

Geoffrey m'attend à l'arrivée qui a parcouru la distance en 4h03'.

Quand à Kathy, elle termine pas loin derrrière moi.

12916346 575425375965843 6727094266428487798 oTds22Tds20Tds23

 

 

Après avoir bu un exellent thé, on se change à la voiture. On revient à la plaine, pour manger un très bon hamburger avec une bière régionale (la cuvée du bocq).

Balisage parfait, parcours très dur mais très beau, acceuillit par des gens très symphatiques.

Merci aux organisateurs et aux bénévoles.

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 01/04/2016

×