Trail Aymon 2015

Trail Aymon 28 février 2015

Samedi 28 février, trail Aymon à Bogny sur Meuse.

La remise des dossards et le départ fictif se fesant au Cosec près du musée de la Métallurgie.

A 8h45, on se rend groupé, en petit footing vers la patelle des 4 fils Aymon. (environ 360 coureurs solo + env 50 premiers relayeurs)

Il faut gravir une belle monotrace bien raide pour l'atteindre.

Le temps est brumeux et une température de 0°C.

On s'élance dans un petite descente sur un sentier assez large puis un petit bouchon pour entamer une monotrace.

Au 3 ème kilomètre, la montée vers la statue des 4 fils Aymon.

On est en file indienne.

Avec la brume, le paysage parait irréel.

On passe à coté de la statue et on redescent vers une plaine par un escalier en bois.

Il faut dire que l'on tourne en sens inverse par rapport au AMT et la Roc de la Tour.

En bas, on est acceuilli par un joueur de cornemuse.

Je traverse la plaine pour de nouveau gravir une cote.

Toujours en rang serré, on monte.

Mais il faut, à un certain moment, redescendre.

Une descente très technique entre les rochers.

Il n'y a pas d'énervement, cela se passe tranquillement.

Personne n'est pressé.

Puis les chemins deviennent moins techniques, on est au pas de course.

Tiens, on croise un chevalier qui nous indique le chemin.

On passe au point de vue du Liry, au kilomètre 8.

On repassera au même endroit au 20 ème km.

Une barrière horaire est prévu à cet endroit.

Un peu plus loin,j'arrive sur paysage que j'ai déjà vu il y a 1 et 2 ans lors du trail de l'AMT. Toujours aussi magnifique, au dessus des nuages de la vallée de la Semoy.

Les descentes très abruptes et glissantes se suivent.

Au 9 ème kilomètre je me retrouve à terre, faute d'inattention.

Mon genou touche un caillou. J'aurai dû passer dans les feuilles. Belle coupure. Je reste sur place en dehors du chemin sur place pour évaluer les dégats. Je reprend la course mais pendant quelques minutes, le genou est raide.

A partir de là, j'effectue beaucoup de descentes sur le cul.

Le ravitaillement se situe au Col du Loup, 14 ème kilomètre.

A cet endroit, s'effectue également le relais pour les équipe.

Passages de cours de petits ruisseaux, soit par des passerelles ,soit les pieds dedans.

Le GR 12.

Au kilomètre 24 ?, on monte,puis un passage de corde, on monte, puis encore une corde (pente: 40 à 50%),on monte encore et toujours.

Près du sommet, je vois un endroit pour m'asseoir contre un arbre. Je sort mon petit pain-confiture-banane.

Je regarde les visages des traileurs qui passent. On peut y lire la difficulté de ce passage. Je range les emballages dans mon sac et c'est reparti.

Après c'est plus facile.

J' aperçois au 28 ème kilomètre, en contre bas la salle oû se situe l'arrivée.

Dans la descente et les centaines de mètres de plat, avant l'arrivée, je profite des derniers instants de plaisirs.

Terminé avec la tête pleine de beaux moments, en 5'09' (203ème sur 266 classés).

30 kilomètres avec dénivellé 1480 à 1700 m selon GPS.

Belle table de ravito une fois la ligne passée.

Un petit tour par l'infirmerie pour désinfecter le genou.

Une bonne merquez et une Chimay pour finir la récup.

A la tombola, je gagne un panier de bière.

Merci aux bénévoles et aux organisateurs pour cette splendide journée.

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 18/04/2015

×